logo les 5 vérités

Voici l'édition estivale des "5 vérités" soleil, vacances et créativité sont au rdv!

Le principe: tous les 2 mois, je ferais une mini interview en 5 questions d'un(e) invité(e) qu'il ou elle soit auteur, bloggueur, illustrateur, ami ou autre, pour vous faire découvrir son univers en plus de ce qui me plaît chez cette personne.

Pour ce mois-ci, j'accueille un invité haut en couleurs, homme aux multiples talents, en la personne de Kévin Eïron Devis (alias KED).

KED

Ma première rencontre avec lui s'est déroulée lors de ma première venue (ça en fait des premières fois!) au salon ValJoly'maginaire en 2012; il était présent en tant qu'auteur ayant participé au recueil Magie Celtique: Avant-goût d'éternité chez Sortilèges éditions. Depuis je l'ai souvent recroisé lors de cet événement ou d'autres fêtes médiévales. C'est un personnage mémorable et amical, il accueille toujours ses visiteurs à bras ouverts et avec humour ^^.

 

bannière KED

Place à l'interview, nous en aurez pour vos yeux, le Monsieur est bavard :p

 

chat cheshire coeurBonjour Kevin !

Peux-tu nous parler un peu de toi et de tes nombreux talents ? ^^

KED: Pour ceux qui ne me connaissent pas (encore^^), je suis un jeune ardennais de 28 hivers, marié à une femme adorable et exerçant la profession d’ouvrier maroquinier pour une grande marque de sac à main de prestige.
Je suis issu d’un milieu ouvrier très modeste qui m’a encouragé dès le plus jeune âge à réussir et à m’épanouir dans les études. J’ai adoré ma scolarité, mes études… (Même si professionnellement parlant, elles ne m’ont mené nul-part.). Ces belles années de découvertes et d’insouciance éclairée… De cette période, j’ai acquis une volonté toujours plus accrue d’apprendre et de découvrir sans cesse de nouvelles choses. J’ai également développé le goût du partage des connaissances, des cultures et des beautés de ce monde.
Ma mère a aussi été pour moi une grande source d’inspiration. Elle a su me transmettre son amour de la musique, du dessin et de la nature. Ses échappatoires contre la morosité et la dureté de sa vie d’ouvrière.
Mais déjà en maternelle, je me dirigeais naturellement de moi-même vers les activités de création (pâte à modeler, jeux de construction, dessin…). J’aime à croire qu’il y a aussi une petite part d’inné dans la construction de notre personnalité ^^
Grâce à cet environnement, je me suis naturellement essayé à diverses formes d’art. Et je dois avouer, sans vouloir être prétentieux, que j’avais une certaine aisance naturelle pour chaque nouvelle discipline abordée. Peut-être était-ce simplement du à ma volonté de bien faire et à ma détermination… Je pense que le mental, la foi en soi sont la fondation de toute réussite personnelle.
(Bon je vais peut-être arrêter là l’introspection et les conseils de psychothérapeute à deux sous mdr).
Tout ça pour en venir au constat qu’aujourd’hui je consacre pas mal de mon temps libre à créer, à dessiner, à écrire. J’éprouve le besoin impérieux d’essayer de réaliser tout ce que mon esprit est capable de produire, que ce soit par défit personnel,  pour matérialiser mes rêves et les faire partager ou simplement par envie de faire plaisir autour de moi. ;)
Le seul problème qui s’impose à cet esprit débordant d’idées et d’envies, c’est bien évidement le temps. Entre le travail alimentaire, la vie quotidienne et cette multiplicité d’envies créatives. J’ai beaucoup de mal à prendre le temps de me perfectionner dans chacun des domaines que je pratique et à terminer mes projets de grande envergure comme l’écriture de mon premier roman.

chat cheshire coeur Qu’est-ce qui t’a poussé dans l’écriture ?

KED: Excellente question aux réponses multiples^^
La première réponse et la plus grande, je pense, ce sont les histoires. Que ce soit dans les livres, dans les films, les jeux-vidéo, les dessins-animés ou encore celles racontées de vive voix… les histoires ont toujours eu un pouvoir envoûtant sur moi. Quand je me plonge dans une histoire, peu importe le support, je la vis ! Tel le petit Bastien de « L’Histoire sans fin », j’ai l’impression de vivre les histoires que je découvre, de me glisser dans la peau des héros, de ressentir leurs douleurs, leurs joies et leur peurs…
Les histoires imaginaires, fantastiques et fantasy sont celles qui ont le plus d’emprise sur moi. Elles me donnent l’impression de vivre des aventures extraordinaires qui font naître en moi des images, des sentiments qui sont à l’origine même des mes propres créations.
Il y a également le respect et l’admiration que je voue aux auteurs, aux scénaristes, aux conteurs… à tous ces gens qui créent les histoires. Ces artistes qui, à partir de rien et de tout à la fois sont capable de créer des mondes et de nous y transporter, de donner vie à des personnages qui marqueront à tout jamais notre imaginaire, de nous faire ressentir des sentiments bien réels à partir d’irréel. Ces gens sont de vrai magiciens et non de simple illusionnistes. Je rêve simplement de leur ressembler comme enfant je rêvais d’être superman ou San-Goku^^
Et puis il y a le contexte propre de ma vie… L’intérêt pour les écrits d’inventions proposés par mes professeurs durant ma scolarité. Les fameux comptes-rendus oraux de lecture devant la classe au collège. Un excellent exercice organisé par mon professeur de français qui consistait à lire un livre et venir raconter son histoire devant toute la classe. Mais la raconter non de manière factuelle et linéaire, mais en essayant de se l’approprier, en mettant le ton, en faisant monter le suspens tel un conteur pour tenter de captiver les autres élèves et leur donner envie à leur tour de lire ce livre.
Tout ceci constitue la face immergée de l’iceberg. Les raisons profondes qui m’on donné l’envie d’écrire.
Enfin, pour en arriver à la décision de commencer à me mettre à écrire, à la face émergée de l’iceberg (si on pousse la métaphore),  il a fallu sortir de l’eau. Passer d’un état à un autre, du liquide à l’aérien, de l’amour de l’écrit à l’envie d’écrire.
Cette transition c’est faite de manière tout à fait inattendue et soudaine. Le déclic à eu lieu alors que je me trouvais au lycée, en 1ere L, en cours de littérature, en Novembre 2003. (Oui oui, c’est précis !^^ Et si je fouinais un peu pour retrouver mon carnet de correspondance avec mon emploi du temps, je pourrais même vous dire quel jour de la semaine c’était mdr). Bref… Lors de ce cours, je discutais avec un ami (oui bon… j’étais studieux, mais pas toujours mdr) et le film «Le retour du Roi » allait sortir au cinéma. Cet ami me dit : « C’est cool, on va enfin voir la fin de ce chef d’œuvre (Le Seigneur des Anneaux, adaptation de Peter Jackson du roman de J.R.R Tolkien). Mais d’un autre coté c’est triste, car après ça sera complètement fini. Il faudrait qu’on écrive la suite pour qu’il en fasse un autre film ! ». C’est à ce moment précis que l’idée, la décision s’est imposée à moi…
Je lui ai répondu : « Pourquoi écrire une suite… Autant écrire une autre histoire aussi passionnante et trépidante pour qu’elle soit un jour adaptée au cinéma ». Et là j’ai complètement décroché de la fin du cours, j’ai pris une feuille vierge, mon beau stylo plume et j’ai commencé à noter des grandes idées qui pourraient donner naissance à un grand scénario épique. J’ai gardé cette feuille en souvenir. Elle me fait beaucoup rire aujourd’hui car elle est remplie d’idées potaches, ridicules, manichéennes à souhait… Mais il n’empêche qu’elle fut la première de centaines d’autres toujours un peu plus matures, poussées et travaillées. La pierre de fondement de nombreuses années de recherches, de lectures, d’essais qui m’ont menées il y a quelques années à publier ma première nouvelle et qui me poussent encore aujourd’hui à ne pas lâcher mes projets d’écriture^^

chat cheshire coeur Quels thèmes t’influencent dans ta création ?

KED: Le thème prédominant dans pratiquement toutes mes créations est la fantasy. Ce terme peut englober beaucoup de chose selon les sources. Je pense que la fantasy est un monde qui est propre à chacun tout comme la folie ou l’intelligence sont des concepts qui varient selon le point de vue de la personne. Pour moi la fantasy, c’est la magie, le rêve, l’émerveillement emprunt d’aventure et de dangers. La fantasy englobe les mondes fabuleux et oniriques, les légendes, la mythologie et pourquoi pas le surnaturel.
Je m’inspire aussi beaucoup de la nature qui représente pour moi une forme de fantasy. La nature possède des lois qui nous dépassent. Elle peut créer des choses tellement belles et improbables qu’on penserait y voir de la magie. Elle peut se déchaîner au point de surpasser toutes les puissances artificielles que nous pourrions lui opposer. La nature est notre maison, notre mère, notre sang. Elle nous entoure, elle nous protège et nous impose ses rythmes. Certain croient aux dieux ou au destin… ma seule croyance va en la nature.
L’équilibre est aussi un élément central de nombre des mes créations. Que ce soit par la symétrie, les couleurs, la dualité équilibrée des symboles… Pour moi l’équilibre est la seule loi universelle dans l’univers. Selon moi tout est régi par la loi de l’équilibre. Que ce soit la nature, le corps ou même l’esprit, tout tend vers l’équilibre. Un objet n’est stable que s’il est en équilibre. La vie, pleine de mouvements, de changements laisse place à la mort, inerte. La nuit succède au jour. L’esprit ne se sent en paix que lorsqu’il a atteint un certain équilibre. La justice tente de garantir l’équilibre des sociétés. Quand des populations deviennent trop importantes, des maladies se déclarent et se propagent pour les réguler. Les planètes, les étoilent « flottent » dans l’univers grâce à une certaine forme d’équilibre… Bref je pourrais continuer comme ça des heures^^

chat cheshire coeurAs-tu des projets en cours ?

KED: Au moins 1000 !^^
- J’ai au moins 5 projets de romans fantasy en tête, mais pour le moment je reste focalisé sur celui que j’ai débuté en ce fameux jour de septembre 2003. J’ai mis des années à concevoir un monde complet et complexe à la manière de Tolkien, ainsi qu’un scénario extrêmement poussé et j’espère original qui s’étendra sur 4 tomes.  Ne me reste qu’à trouver le temps de continuer l’écriture.
- J’ai également en projet de compiler et d’étoffer la liste de mes poèmes et chansons dans un recueil illustré.
- De temps en temps je participe à des appels à textes de petites maisons d’édition pour des nouvelles.
- Je fais également de la musique (chant) avec un ami guitariste. Pour l’instant on fait ça entre amis, mais un jour peut-être nous verrez-vous sur la toile ou sur des petites scènes^^
- Je continue de proposer toutes mes autres créations en constante évolution (dessins, gravures, bijoux, cartes…) sur ma page facebook « KED » (NDLR: les liens sont à la fin de l'article comme d'habitude ^^) où lors du festival Valjoly’maginaire que je co-organise les 24 et 25 Octobre 2015  pour l’édition de cette année. 

chat cheshire coeurLe mot de la fin ?

KED: Merci pour cette interview. J’espère ne pas avoir été trop succinct (mouahahaha… rire sadique).
Mes respects et chapeau à ceux qui auront le courage de me lire jusqu’au bout.
A bientôt pour de nouvelles aventures ;)

 

Eh bien merci à toi de t'être donné à fond dans tes réponses! ^^ J'espère que l'unievrs complexe et riche de ce personnage "multitâches" vous aura conquis; pour suivre ses créations n'hésitez pas à aller sur sa page KED, concernant son projet de roman c'est par ici, et pour le ValJoly'maginaire auquel il participe, vous commencez à connaître l'adresse :p.

 

Bonnes lectures, bonnes découvertes et RDV dans 2 mois pour un nouvel opus.

977782_o