L'auteure

georgia

Retrouvez sa bio et ses infos par ici.

 

Hors de portée

Hors de portée

Résumé:

Sa spécialité ? Fuir toute relation. Et on peut dire que Scarlett est docteur ès « disparition au petit matin ». Inutile de lui parler relation sérieuse, confiance et stabilité, elle en est incapable. Si investissement il y a, c est dans la société de décoration d intérieur qu elle vient de créer avec sa cousine, ancienne mannequin déjantée, et qui lui prend le plus clair de son temps. Pourtant, face à son nouveau client, le très entêté et séduisant M. Mufle-Connard, plus connu sous le nom d Aidan Stern, le savoir de Scarlett ne lui sera d aucun secours. Mais parviendra-t-il vraiment à guérir les blessures du passé ?

Mon avis:

Peu de temps après avoir gagné mon exemplaire chez RexLit, j'ai décidé de sortir cette romance (ma 2eme lecture du genre!!!) avant Les Halliénnales afin de pouvoir converser avec Georgia Caldera ^^.

L'histoire commence doucement afin de faire connaissance avec Scarlett, jeune décoratrice d'intérieur fraîchement ré-emménagée sur Paris. Rapidement, sa petite société nouvellement créée avec sa cousine se voit proposer un gros contrat avec un client assez particulier.
La rencontre avec "Mr Mufle-Connard" reste mystérieuse bien que par la suite Scarlett va enfin faire le rapprochement avec son passé qu'elle avait mis un point d'honneur à oublier...

Les deux protagonistes ont des caractères bien différents mais vont devoir composer l'un avec l'autre dès les premiers chapitres. En effet, leur rencontre n'est pas sans conséquences, et Scarlett bien que troublée par cet être magnifique et impressionnant, va tenter en vain de lui échapper, de là commence leur jeu du chat et de la souris.

Sous ses airs menaçants, inaccessibles et imbu de lui-même, nous découvrirons qu'Aidan Stern cache sa réelle personnalité sous ce masque froid et distant. Tantôt enjôleur, tantôt dominant, il impressionne autant qu'il m'a séduite (et oui, à cause de Georgia, je vois un certain Tom Hiddleston sous un autre jour!), mais sa passion quasi déraisonnée nous montre un tout autre aspect bien plus efrayant de son caractère. Sa souffrance et sa rancoeur accumulées depuis des années se traduisent par une obsession maslaine, trait que j'ai eu le plus de mal à assimiler pour ce personnage.

Concernant Scarlett, j'ai envie de dire un grand MERCI! Enfin une héroïne à laquelle on peut vraiment s'identifier: une femme qui a un métier-passion, a des formes là où il faut et endosse une taille 42, et qui ne combat pas les créatures surnatuelles le soir venu. Bref une héroïne bien réelle, avec ses démons du passés qui ressurgissent petit à petit au fil de l'histoire, et grâce auxquels elle s'est forgé un caractère "fuyant" dirons-nous, mais bien humain. Même si elle a u mal dans ses relations amoureuses, elle sait mettre ses atouts en avant, et lorsqu'elle va devoir revoir Aidan en dehors du contexte "professionnel", nous en prenons la pleine mesure, même si elle n'est pas une "fashion victim", elle est belle et coquette.
Je trouve juste dommage que son côté femme indépendante et forte, se fissure trop vite face aux avances de Mr Stern.

La romance en elle même est bien ficelée, j'étais scotchée aux pages dès le début et chaque fin de chapitre m'a poussée à savoir la suite dans le suivant... Ce jeu du caht et de la souris est -apparemment- récurrent dans ce type de lecture, mais Georgia a su le manier de telle manière qu'il apparaît comme concevable, réel, entre possession et moments charnels, tendances dominatrices pour Aidan et secrets partagés entre amants... Au fil des pages nous comprenons mieux, grâce à leurs blessures intérieures, ce qui a forgé ce qu'il sont aujourd'hui, et je citerais une phrase de Jess qui m'a marqué et correspond parfaitement à leur parcours: "c’est à l’adolescence qu’on construit l’adulte qu’on sera demain". C'est un peu le résumé que l'on pourrait faire pour chacun de nous, mais concernant nos protagonistes elle colle à merveille (façon de parler), car toutes les douleurs ressenties étant jeunes nous forgent une carapace qui se retranscrit différemment pour chacun de nous à l'âge adulte.
Bref, tout ça pour dire qu'en en apprenant un peu plus sur leur passé, on en vient à avoir de la peine et de la compassion pour nos héros car la vie ne les a pas épargné dans leur jeunesse.

Tout au long de ma lecture j'étais transportée. La plume de Georgia est toujours aussi agréable, vivante, vibrante, charnelle mais surtout réelle. Les descriptions sont assez foisonnantes mais sans êtres rébarbatives, elles apportent un plus et se fondent dans la trame de l'histoire.
Le seul bémol que je trouve à noter, fut le final, juste avant l'épilogue. J'ai eu une petite déception en voyant Scarlett se soumettre et baisser si facilement les armes malgré... voilà quoi (non je ne vous spoilerais pas plus loin!!!). Sans celà, cette lecture aurait été un coup de coeur complet pour moi.

Pour résumé, j'étais transportée tout au long de l'histoire, un jeu du chat -vicieux, dangereux et possessif- et de la souris -fuyante, intimidée et admirée- qui malgré le côté "psychotique" par moment, m'a séduite, je n'ai pas vu passer les 480 pages mais la fin m'a fait revoir légèrement à la baisse ma note.
Je vous conseille quand même cette lecture si vous voulez sombrer dans une passion dévorante, un "je t'aime moi non plus" perpétuel dont les ombres du passé planent sur les héros tout au long du livre. Et en prime, vous aurez le droit à un clin d'oeil au film "Avengers" ;) .

note 5

 

 

Ma note: