Le Hobbit: La désolation de Smaug

LE HOBBIT LA DESOLATION DE SMAUG (2013)

Résumé:

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l'anneau de pouvoir que possédait Gollum...

 

Mon avis:

Une soirée complète avec les 2 Hobbit sur grand écran et en 3D! Vous le devinez, j'étais aux anges!

Ce 2nd volet commence donc après l'altercation entre la troupe des nains et celle de l'orc pâle. Ils continuent leur périple tout en essayant de ne pas se faire rattraper par leurs ennemis toujours aussi coriaces.
Dès les premières minutes, entre quelques flash-back, on comprend que ce film sera plus sombre que son prédécesseur. Entre l'attraction de l'anneau envers Bilbon, Gandalf qui doit s'occuper de l'affaire du "nécromancien" en laissant la communauté, et les nains qui entrent en territoire elfe... l'aventure passe vite sans que l'on ne s'en rende compte.

La recette qui fait le succès de Peter Jackson est toujours là, mais il y a quelques petits points qui m'ont un peu déçus: tout d'abord le eprsonnage (totalement créé par le réalisateur) de Tauriel, une elfe guerrière au service du roi Thranduil, habile et agile, mais qui reste somme toute un peu fade. En comparaison, Arwen (même si elle avait déjà son coeur pris par Aragorn), reste mystérieuse et insaisissable. Ensuite, le passage à Lacville est un peu précipité à mon goût, la ville paraît aussi un peu en dehors de l'unievrs créé par Tolkien. Certes il s'agit là toujours de fantasy, mais j'ai l'impression que 2 mondes se rencontrent, cette ville semble sortie d'un autre récit... Ce n'est qu'un avis personnel, mais elle ne colle pas à l'idée que je m'en faisais, ni au reste de l'adaptation.

Mis à part ça, j'étais plongée une fois de plus dans le monde magique des hobbits, nains et autres personnages de Tolkien. Sans parler de Smaug! J'étais bluffée, on le voit longtemps et même si je connais la fin de l'histoire, j'ai adoré ce que Mr Jackson en a fait! Bilbon est un peu en retrait par rapport au film précédent, et l'accent a été mis sur l'arrivée des elfes sylvestres et la quête personnelle de Thorin. Gandalf reste toujours un peu à part dans sa propre quête et j'ai hâte de savoir ce qu'il adviendra de lui, car je vous préviens d'emblée: le final est juste horrible!!! Et on nous laisse en plan pendant 1an avant de savoir la suite!!!

On en prend plein la vue, la 3D n'est pas superflue, et (je ne sais pas si c'est ça le fameux "HFR") les mouvements sont fluides, parfois un peu rapides, mais plus naturels que dans la trilogie Seigneur des Anneaux, on était au coeur même de l'histoire.

Pour résumer, je ne vais pas faire un dessin: j'ai passé un très bon moment même si je reste sceptique sur quelques points. Si, comme moi, vous avez lu le livre aussi, cet opus déstabilise un peu car Peter Jackson prend pas mal de libertés. Visuellement parlant, rien à redire, du grand spectacle!

note 4

 

 

 

Ma note: