L'auteur

68327577_p

Pierre Brulhet, sa bio ICI.

Le manoir aux esprits

manoir aux esprits

Résumé:

Armand Lombre est architecte. Son existence bien tranquille va être chamboulée par un héritage inattendu : un manoir normand en ruine. Pourtant aucun lien de parenté ne le rattache à cette demeure. Qui est donc cet étrange notaire ? Qui sont " ses ancêtres " qui ont habité dans ce manoir ? Que cherchent à lui dire ces murs ? Mais est-il vraiment ce qu'il croit être ? Les catacombes de Paris, les 8000 momies de Palerme, Istanbul, la Côte d'Ivoire... Autant de voyages qui le mèneront à une vérité stupéfiante. Le Manoir aux Esprits, roman palpitant aux multiples intrigues, se terminant par une nouvelle inédite ravira les amateurs du genre.


Mon avis:

Après mon coup de coeur pour L'enfant du cimetière, me voici en route pour découvrir le premier roman publié de Pierre Brulhet.

C'est un grand changement de style, nous ne sommes plus dans de la jeunesse gentillette mais bien dans du fantastique pur, entraînés par une quête mystérieuse qui mènera notre héros de la normandie à l'Italie en passant par la Côte d'Ivoire.

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en ouvrant ces pages, mais je savais que ça serait différent de ma précédente lecture de l'auteur. Armand Lombre est un architecte au service de l'état, son boulot n'est pas très stimulant, sa vie privée est assez plate bref, il mène une existance assez morne jusqu'au soir où un notaire nommé Mac Gothum se présente avec un héritage venu d'il ne sait où: le manoir de Longeville en Normandie.

Un renouveau pour le héros qui va découvrir que ce manoir en ruine cache bien des secrets. Qui est cette force, ce mystérieux "S" qui le force à écrire, l'amène  dans les cachettes de la demeure? Pourquoi cette quête est-elle si importante pour lui? Peu importe pour Armand, il sent une sorte d'attraction pour cette "chasse aux reliques" et son instinct lui dit que ce "S" ne lui veut aucun mal; c'est ainsi qu'il va commencer à remettre à neuf son bien avant de chercher ce que l'esprit lui a demandé.

Pour une première approche avec un "fantôme",  je trouve qu'Armand prend plutôt bien cette découverte, au lieu d'etre choqué, apeuré voir hytérique, eh bien non.Certes il a une intuition qui le guide à travers les pages, une sorte de force indépendante de sa volonté qui le pousse à réaliser ce projet incensé.Bon d'accord il est guidé par un esprit mais je trouve cela un peu gros, cette acceptation, ces voyages lointains sans parler de la profanation de tombes! Pour sûr, la vie morne qu'il menait va vite changer du tout au tout, il a enfin un but vers lequel tendre, mais à quel prix? Ce personnage est vraiment étrange, bon chacun sa personnalité mais être emporté comme ça dans une aventure, simplement aiguillé par une lettre venue de l'au-dela, je trouve ça un peu léger.

Ensuite vient le personnage d'Elisabeth, une bibliothéquaire qui a le béguin pour Armand et, souhaitant prendre des nouvelles, se retrouve embarqué dans ses péripéties. Elle aussi accepte vraiment facilement ces évènements peu communs et ce comportement est assez troublant car ils ne réagissent pas de façon "sensée" pour moi; un héritage inconnu, une présence qui vous pousse à agir selon ses dires, un quête morbide... "OK allons-y".  Non, je ne suis pas une mégère qui veut descendre ce roman, on pourrait certes penser à un envoûtement de la part de l'esprit, mais cette facilité est un peu trop "grosse" à gober à mon goût.

A propos de la "quête" en elle-même, elle entraine vraiment nos héros de France vers d'autres contrées; leurs passages dans les pays étrangers sont bref mais à chaque fois un mystère se léve pour en décourir un autre. Une pièce du puzzle peu enfin être posée avant de s'attaquer à la suivante. Heureuement tout de même que le manoir résevrait quelques "trésors" pour financer tout ça parce que ce périple est destiné aux gens avec de bonnes bourses! Par contre, c'est dommage que les différentes "reliques" soient elles aussi dénichées aussi aisément, les seuls moment où Armand et Elisabeth ont quelques batons dans les roues, leurs ennuis sont vite contournés. Certes, les protagonistes sont instruits, ils ont vraiment de bonnes capacités de réflexion et tout, mais on a un peu l'impression que totu leur tombe dans les mains, à croire que la fatalité les épargne.

Petite parenthèse aussi qu'il faut noter, se sont les passages "flash-back" sur les anciens propriétaires du manoir qui s'intègrent entre deux chapitres qui étaient assez intéressant à lire. Apprendre chronologiquement un bout de leur vie, juste après "le drame" pour mieux revenir à l'intrigue actuelle. Cela a permis de garder un peu de suspens, de nous faire languir de la suite et savoir quel est leur lien commun excepté la demeure?

Le final a vraiment été surprenant, je ne m'attendais pas à découvrir ce qu'était ce "S", cela a redonné un coup de fouet à l'histoire! Je ne saurais comment expliquer cette course contre la montre sans vous spoiler mais le regain d'intérêt est là.

Pour terminer, je dirais que l'intrigue est bonne mais les facilités de résolution sont trop nombreuses. C'est un monde étrange que ce roman, mais les héros le sont tout autant car ils paraissent dotés d'un 6eme sens pour les guider en évitant les encombres, je m'attendais à mieux. Vraiment dommage car quelques péripéties de plus n'auraient pas été superflues. Le charme de mon premier Brulhet n'a pas opéré ici, le genre est certes différent mais il m'a manqué ce petit plus, cette petite difficulté en plus pour que la sauce prenne.

Ma note: note 2