Twilight

L'auteure

stephenie_meyer3 

Stephenie Meyer est née le 24 Décembre 1973 à Hartford dans l’Etat du Connecticut.

Elle grandira dans la ville de Phoenix, avec ses parents et ses cinq frères et sœurs qui seront d’ailleurs sa source d’inspiration pour les personnages de Twilight. En effet, les prénoms de ses frères et sœurs sont les prénoms des personnages de la saga.

Enfant, elle ira à l’école Chaparral High School à Scottsdale en Arizona.

Elle suit ensuite des études littéraires à Provo dans l’Utah, au sein de la Brigham Young University où elle obtient son diplôme.

C’est en Arizona, durant son enfance que Stephenie rencontre Christiaan Meyer, qu’elle épousera en 1994 et avec lequel elle aura trois enfants, Gabe, Seth et Eli.

Stephenie Meyer est de religion Mormone et fait partie de l’église des saints des derniers jours.

L’auteur confiera que l’idée de Fascination (le premier volet de twilight) lui est venue à la suite d’un rêve qu’elle a fait le 02 juin 2003 dans lequel elle voyait une jeune fille assise dans un champs accompagnée d’un vampire étincelant.

Très vite, c’est le succès. Fascination atteint des sommets de ventes et se retrouve dans le top 5 des meilleures ventes de livre pour adolescents, selon le New-york times. Mais ce roman obtiendra d’autres éloges et récompenses comme par exemple, le choix de l’éditeur par le New-york Times, le prix du meilleur livre de l’année par la publishers weekly, le meilleur livre de la décennie par Amazon.com, le meilleur de la Hot List par Teen People et le meilleur livre pour jeunes adultes du Top Dix par l’Américan Library Association.

Le livre sera traduit dans plus de vingt langues.

Suite à au succès phénoménal de Fascination, Stephenie décide d’écrire trois nouveaux volumes qui sont la suite du premier. Il y aura dans l’ordre, Tentation en 2006, Hésitation en 2007 et Révélation en 2008.

Un autre roman, parallèle a la saga Twilight devrait sortir prochainement. Il s’intitulera« Midnight Sun » et racontera l’histoire de Fascination mais raconté cette fois par Edward Cullen. L’auteur avait espéré sortir ce dernier juste après Révélation mais le brouillon des douze premiers chapitre ayant été piraté, la publication a pris du retard.

Le phénomène prend une telle ampleur que l’auteur est célébrée chaque année dans la petite ville de Forks lors du « Stephenie Meyer Day » le 13 septembre, date de l’anniversaire deBella Swan, l’héroïne de la saga.

Stephenie écrit ensuite en 2008 un nouveau roman, intitulé Les âmes vagabondes, qui raconte l’histoire d’une jeune vagabonde obligée de travailler avec un « esprit » envahissant. Cette histoire donnera lieu à deux suites prévues pour les années à venir, The soul et The seeker.

(site officiel - facebook)



Tome 1: Fascination

twilight T1

Résumé:

Bella, dix-sept ans, décide de quitter l’Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s’installer chez son père. Elle croit renoncer à tout ce qu’elle aime, certaine qu’elle ne s’habituera jamais ni à la pluie, ni à la petite ville de Forks, où l’anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edwards, lycéen de son âge, d’une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d’atteinte, Edward Cullen n’est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.

Mon avis (pour la relecture entre grumelles):

logo LC twilight mini

Me voici de retour dans cette saga (déjà lue 2ou3 fois ^^) pour une relecture commune afin de rédiger (enfin!) une critique sur cette saga culte.

Beaucoup de copinautes m'ont demandé si j'aimais toujours autant que la première fois, si mes impressions et ma vision de l'histoire n'avaient pas changé; je dois avouer qu'effectivement, j'ai lu ce 1er tome d'un oeil plus critique (surtout depuis que je fais ce blog ^^) et ayant lu de la bit-lit "pure" depuis mes premières lectures, je dois avouer que même si Edward est touchant, il reste un peu fade ^^.

Nous connaissons tous l'histoire: Bella débarque à Forks (ville la plus pluvieuse des Etats-Unis selon elle), elle s'entiche d'Edward et c'est réciproque et bla bla bla...

J'ai eu un petit peu de mal ayant vu le 1er film récemment (je ne remercie pas M6 pour cette perte de temps lapin qui dort et fait une bulle Hellogif  aheum...) car les visages des acteurs remplaçaient ceux que mon imaginaire avait créé. Mais pour Bella ç'a été plus aisé que je ne le pensais; excepté ce détail perturbant, j'ai eu le loisirs de comparer les scènes vues dans le film à celles "réelles" du livre.

A propos de Bella, celle-ci se décrit comme une fille simple, qui ne cherche pas à attirer l'attention sur elle surtout à cause de sa maladresse handicapante; question sociabilité c'est une amie sympa... mais sans plus. Bien qu'elle vive dans un milieu modeste, au lieu de se tourner vers les autres, j'ai plutôt l'impression qu'elle est assez égocentrique, ou tout simplement trop serviable à voir. Et puis qu'elle idée d'allez "draguer" un jeune ami à elle (comprenez: Jacob) alors qu'elle sait ce que ce dernier va tomber bêtement dans le panneau (comme tout jeune innocent de son âge); après n'allez pas me dire qu'elle ne l'a pas cherché cette situation inextricablement complexe qui va apparaître les tomes suivants -et que l'on commence à ressentir lors des visites de l'indien chez Charlie. J'avoue ne pas la comprendre par moment, certes sa relation avec Edward relève du surnaturel, de l'inconcevable pour certains, mais pourquoi se pleind-elle si souvent? Il faut accepter les faits et pis en profiter!

Quant à ce cher Edward, aussi énigmatique et irréel qu'il puisse être, il y a des moments où il prend trop son rôle de vampire au sérieux. Ce n'est pas parce qu'il est super beau, super rapide, super balèse en tout qu'il doit se moquer (gentillement certes) des maladresses de sa copine mortelle. Les humains étonnent toujours ceux de sa race (je ne fais que citer parmi mes vagues souvenirs), alors pourquoi -puisque Monsieur a 100ans de vie immortelle et donc de contacts avec les gens "normaux" derrière lui- faut-il qu'il fasse autant de manières avec Bella? Bon je dois reconnaître que ses efforts pour ne pas la dévorer sont surprenants, mais la manière dont c'est décrit... je trouve que cela se fait trop facilement. Pour sûr, on se souviendra de leur première rencontre en sciences nat' et de sa réaction plus que dérangeante; pour un super-vampire au visage de marbre, je l'ai trouvé drôlement expressif aux débuts.

Bon excepté ces petits trucs qui me font tiquer, on doit bien admettre que l'histoire est belle, pas surprenante car on se doute en général des évènements, mais elle fascine (oh,oh, le titre est bien choisi!). Cette attraction physique qu'une simple fille banale peut engendrer, et pas seulement à travers son sang, auprès d'un vampire aux multiples facettes est tout simplement idyllique. Oui bon en le lisant je me remets dans la peau de l'ado hyper-sensible et romantique que j'étais! Mais cela n'enlève rien au charme de l'histoire. Il faut lire cette saga dans un état d'esprit relativement régressif, on se déconnecte de la réalité pour plonger dans un monde où la vie quotidienne se mèle aux mythes mais de façon assez simple.

Ce que j'aime aussi -à part le fait de faire ressortir mon côté jeune effarouchée ^^- ce sont les descriptions, ni trop lourdes ni trop courtes, elles nous permettent de nous fondre dans le décor, de visualiser l'univers de Bella et Edward, les expressions faciales, les évènements extérieurs. Mes 2 scènes préférées sont et restent:  le chapitre 13 où Edward se et à nu en quelque sorte, où la complicité naît et qu'il lâche un peu du leste sur ses retenues, et le chapitre 17 avec le fameux match de baseball, un moment de détente -presque- normal où l'on s'apperçoit que les Cullen sont très ouverts, solidaires et acceptent Bella comme un membre à part entière (d'ailleurs, je trouve que c'est la seule scène "valable" dans l'adaptaion cinématographique même si elle est trop courte à mon goût).

La plume de Stephenie Meyers est assez légère, on sent qu'elle vise essentiellement un public jeune de ce fait la lecture est fluide et aisée, pas besoin de relire 5 fois une phase complexe pour la comprendre. C'est là l'un des grands avantages de ce livre, ainsi que les chapitres qui ont -selon moi- une longueur parfaite.

Pour conclure, je dirais que oui ce livre n'est pas parfait, loin de notre bit-lit habituelle pleine de testostérone, oui Bella a tendance à m'agacer avec ses changements incessants et ses choix quelque peu bizarres; mais cela reste une lecture fraiche, où l'on se replonge dans un monde insouciant des problèmes de la vie. Je n'étais pas aussi transcandée que lors de ma première lecture, mais je dois avouer que c'est une bonne mise en bouche pour cette saga, l'un de mes tomes préférés. Et oui Edward ne peut rivaliser avec Bones (cf Chasseuse de la nuit), Eric (cf La communauté du sud) ou les autres, mais il a ces petites mimiques craquantes et ces gestes si tendres parfois que l'on ne peut que fondre niaisement pour le personnage. (oui, désolée pour les fans mais Jacob me laisse de marbre, ce n'est qu'un enfant quoi! ^^)

Ma note: note 4

L'avis de Sookies!

Un nouvel avis comptant pour fangsaddict2j et BM2


Tome 2: Tentation

couv64276476

Résumé:

" Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. " Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?

Mon avis (pour la relecture entre grumelles):

logo LC twilight

Je dois avouer que mes souvenirs mélangeaient beaucoup de scènes de ce tome-ci avec le 3ème, et ce tome n'était -et reste- celui que je préfère le moins. Pourquoi me direz-vous? Je vous explique:

Bon forcément, mon côté ado-pré-pubaire-dégoulinante-de-romantisme-sentimental ne supporte pas que Edward -le chevalier vampire de la pauvre humaine Bella- parte afin de la "protéger" des danger qu'engendre son espèce à proximité d'elle. Deuxièmement, ce tome est assez sombre; Bella se détache de plus en plus de sa vie "banale", certes ce n'est pas pour nous déplaire, mais je regrette qu'on cotoie moins le lycée, les potins ect. Bref, sa déprime post-Edwardesque marque un sacré tournant dans l'histoire générale.

Dans ce tome, Bella va se rapprocher (pour des raisons un peu bizarres mais compréhensibles vu son état de manque) de son ami d'enfance Jacob Black. Elle essaye de faire "revivre" sa mémoire Edwardesque (eh oui ce néologisme va souvent revenir!) en fréquentant les dangers, notamment en apprenant à faire de la moto en compagnie de l'indien. Cette relation amicale va vite tourner à l'amourette et, il faut le reconnaitre, Bella n'a rien fait pour écarter les avances de son ami. C'était gros comme une maison que ce jeune et crédule Jacob allait succomber à notre héroïne, lui si présent pour elle depuis sa "renaissance", lui le "frère" qu'elle n'a pas, le confident, il est devenu son point d'ancrage malheureusement ces trop fréquentes visites ont fait que le jeune indien s'est mépris sur les intentions de Bella. Mais bon je trouve celle-ci assez niaise aussi! A force de fréquenter quelqu'un du sexe opposé, de faire des sorties et des activité variées, il est sûr et certain que ce dernier (ou la personne concernée) va tomber amoureux de l'autre! Et puis si elle le voyait vraiment comme un ami, pourquoi se tenir la main comme des amants? Cet aspect de leur relation m'a assez dérangé, non pas que je sois prude! Mais entre amis, même si cette relation équivaut à celle d'un frère et d'une soeur, il y a certains comportements à éviter, et Bella fonce tête baissée dessus; qu'elle n'aille pas se plaindre après si sa situation amoureuse est tortueuse!

Cela mis à part, nous découvrons un nouvel aspect fantastique que contient le livre: les légendes Quileutes mentionnant des loups-garous sont fondées et actuelles puisque nous allons découvrir en même temps que notre héroïne, que Jacob en est un. Cette transformation ne se fait pas sans heurt puisque à tout moment, si la colère ressurgit trop en puissance, il peut se transformer et revenir à l'état sauvage. C'est pour cela que Sam ne veut plus qu'il revoie Bella, tout d'abord pour la protéger mais également parce qu'il n'a pas le droit de lui révéler son secret... Mouais, elle l'a drôlement vite deviné et a encore plus vite digéré l'information je trouve. A croire -selon les réactions de Bella- qu'avoir un petit copain vampire et un meilleur ami lupin est ce qu'il y a de plus banal. Certes elle contient ses émotions pour ne pas les trahir face à ses connassances "surnaturelles" et ainsi ne pas les décevoir ni les attrister, mais tout de même je la trouve drôlement spéciale pour une fille "banale" et humaine.

Je vous rassure, il y a des passages que j'ai apprécié! Comme le saut (suicidaire?) du haut des falaises de Bella, la description de ses ressentis, ce contact "mental" avec Edward si furtif qu'il soit mais si intense ainsi que le retour brutal à la réalité; l'arrivée de Bella sur la place de Volterra et sa course contre le temps, une preuve d'amour si puissante et vérace ne peut être que belle ^^; et à la fin de leur séjour italien, j'adore la douceur et l'attention -qui relève quasi de l'adoration- d'Edward envers son humaine! Oui ces quelques passages m'ont touché par leur beauté, leur rythme effreiné ou leurs descriptions détaillées. 

Malheureusement je garde un goût un peu amer du rapprochement de Bella et Jacob; certes elle ne voit en lui que sont meilleur ami mais les sous-entendus sont flagrants et m'ont déçus car Bella passe encore pour une girouette, comment voulez-vous que ses amis et même son père arrivent à suivre ses changements d'humeurs?

Quand à Edward j'ai également des reproches à lui faire. Non, ce jeune vampire n'est pas parfait et il nous le prouve dès le début de ce tome. Il savait, et ce dès les prémices de leur relation, que celle-ci alalit être mouvementée et déséquilibrée par leur différence de nature. Mais comme on dit, l'amour ne triomphe-t-il pas toujours? Alors pourquoi diable s'est-il sauvé comme un malfrat afin de la protéger car (je cite) "Tu ne m'apportes rien de bon Bella", "ce sera comme si je n'avais jamais existé"? Tu parles! S'il l'aimait vraiment, au lieu de se la jouer égoïste comme ça, il aurait fait des pieds et des mains pour la protéger, quitte à vivre en hermites tous les deux! Mais bon sang, qu'elle réaction abrutie je trouve! Oui, quand j'en veux à un des personnages, je n'y vais pas de main morte. ^^ Et puis à quoi cela sert de dissimuler toutes les "preuves" de son existance alors que l'amour de Bella est fort, puissant et sincère? Selon Monsieur "les humains ont la mémoire courte"... sauf quand c'est le coeur qui parle! Mais bon, Monsieur le vampire fait son dur, laissons-le dans son délire de Moi je suis puissant, toi tu es faible, je m'en vais pour te protéger...

L'écriture est toujours la même que dans le précédent: légère et détaillée, mais le contenu (au risque de radoter une fois de plus) ne m'a pas transcendée plus que ça. Oh certes, lors de la rupture j'ai eu mal avec Bella, certes leurs retrouvailles -quoi qu'un peu forcées- sont mignonnes et nous soulagent, mais l'ensemble reste celui que j'aile moins aimé. Je n'ai jamais dit que je détestais les loups-garous, juste que cet aspect "sectaire" ne m'a pas vraiment plû.

Je termine donc cette chronique avec une note un peu en dessous de la moyenne pour un tome qui marque un tournant dans l'histoire, mais qui par bien des aspects est un peu long, car nous sommes pressés de retrouver Edward et ses tendres attentions.

Ma note: note 2

L'avis de Sookies!

Et une fois de plus cet avis compte pour fangsaddict1 et BM2


Tome 3: Hésitation

couv40263092

Résumé:

"Deux futurs, deux âmes sœurs... C'était trop pour une seule personne. Je compris que ce n'était pas Edward et Jacob que j'avais essayé de réconcilier, c'étaient les deux parts de moi-même, la Bella d'Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j'avais eu tort de tenter de les y contraindre. A présent, je ne doute pas de ce que je désire, ni de ce dont j'ai besoin... ni de ce que je vais faire, là, maintenant."


Mon avis (pour la relecture entre grumelles):

298056_235295066532327_161004933961341_649814_1696725163_n

Voilà, super-amoureux Edward est de retour et il n'a plus l'intention de quitter Bella pour ne plus la voir souffrir. Ses relations avec Jacob son meilleur ami de sont pas au beau fixe, et le bac qui se profile...

Une vie (presque) normale que retrouve Bella après son séjour Italien, malheureusement c'était sans compter sur une armée de jeunes vampires venus de Seattle et Victoria qui revient à la charge.  De drôle d'évènements à l'orée de la remise des diplômes maquant la fin de l'époque du lycée.

Quitte à avoir l'impression de me répéter, pour une "nouvelle venue" introvertie et mal à l'aise, je trouve que Bella gagne en assurance et en caractère. Bon ses relations avec ses amis humains sont toujours distantes, mais avec ses autres amis c'est une autre histoire. Déjà, pour convaincre Edward de la laisser une journée en compagnie de Jacob à La Push, elle fait des pieds et des mains pour qu'il accepte, c'ets une façon à elle de réconcilier les 2 parties de son coeur: autrement dit son meileur ami lupin et son grand amour vampire. Et puis même, Edward cède trop facilement à ses demandes je trouve, même s'il met des conditions vraiment "lourdes" de sens mais dans la foulée, il accède à ses requêtes en à peine quelques minutes. Un peu agaçant et difficile à avaler je trouve; mais bon cela permet à Bella de renouer ses liens avec Jacob et de vivre de nouvelles expériences.

Par exemple, l'un de mes moments préférés: la veillée autour du feu où Billy et le vieux Quil racontent les légendes de leur peuple. C'est un moment assez intimiste mais chaleureux, on a l'impression d'une cohésion, que le groupe s'efface face aux récits. Un vrai moment de magie qui, pour une fois, se passe dans le calme, loin de la tourmente. Et puis, même si c'est imaginaire, j'aime beaucoup l'aspect "légendaire" de la tribu, connaitre les origines de ces transformations ect. Par contre, il y a quand même un point négatif qui vient ombrer el tableau... Jacob! Oui bon je vais m'attirer els foudres des "pro-Jacob" mais bon sang, il sait pertinament que le coeur de Bella appartient à Edward, lui n'est qu'un "second rôle" certes important dans la vie de cette dernière, mais il n'est "que" son meilleur ami alors pourquoi sans cesse s'entêter à vouloir la "conquérir" et faire des manières dans le genre "je prends ta main, t'es ma copine mais pas que pour moi"... Il a vraiment le don de m'agacer dans ce tome! Surtout avec d'une part, sa "trahison" envers Bella lorsqu'il rapporte sa moto chez Charlie (geste très puérile soit dit en passant); puis d'une autre part, lorsqu'il aime laisser ses pensées divaguer et ainsi faire profiter Edward des mauvais moments ou de ceux dont Bella aurait préféré taire. Quel enfant! Oui c'est un loup-garou, ses instincts sont plus forts, il y a une histoire d'imprégnation ect... mais tout d emême, le self-contrôle ça existe!

Pour ce qui est d'Edward: le revoici tout sucre, tout attentionné et préventif, trop même car à force de vouloir la protéger des "méchants vampires" et des loups-garous, eh bien ce charmant amant se transforme en un paternel parano aux aguets. Oui Bella a tendance a attirer les pires ennuis du coin, mais pendant plus de 6mois elle a survécu sans son amour!  Ses petits compromis sont un peu lourds aussi, mais bon je ne veux pas m'étendre sur le sujet... cela casserait le mythe du bon vampire amoureux! ^^

Un aspect du roman que j'ai trouvé assez long à démarrer aussi, c'est l'arrivée (ou du moins la déduction puis la vision d'Alice à propos) des nouveaux nés. Il suffit d'une converation, ou plutôt d'un "débat" sur qui ou quoi serait à l'origine des disparitions de vêtements chez Bella et aucun des vampires adultes présents ne trouvent la résolution; ne sont-ils pas sensés avoir un cerveau aux capacités fulgurantes? Dommage  mais l'héroïne marque des points sur ce coup-ci ^^.

L'inconvénient avec cette dernière, c'est qu'elle peut être d'une perspicacité étonnante, et passer à l'adolescente niaise et crédule lors d'un autre chapitre. Comme par exemple lorsque Jacob feind de se "sacrifier" en allant combattre pour avoir une preuve que Bella l'aime et lui voler un baiser (qui est plus une tentative de viol qu'un baiser!). Connaissant sa nature et ses incroyable pouvoirs de guérison, pourquoi s'est-elle laissée aveuglée par ses paroles si miéleuses?  C'est le gros désavantage de Bella pour moi, son inconstance et ses sentiments trop aléatoires (bien qu'intenses). Par contre, ce passage sur la montagne, dans la tente est assez intéressant je trouve. L'impuissance d'Edward face aux éléments, qui doit laisser place à Jacob pour maintenir Bella au chaud et ainsi, un drôle de climat s'installe entre les 2 hommes. Nous assistons ainsi à une dicution "potable" entre eux qui va apporter quelques éléments qu'il n'ont pas dévoilé devant l'héroïne, des ressentis, des expériences, leurs sentiments...

Le final de la bataille est toujours impressionnant: la mort "rapide" de Victoria, le massacre des nouveaux-nés (tout aussi rapide je trouve), le châtiment des Volturi... Et ensuite nous passons à la phase "compromis à réaliser", comprenez: annonce du mariage. Là aussi Bella m'a en partie déçue, pour une fille qui est "hostile" aux mariages, elle a cédé drôlement vite face à l'engouement d'Alice. Comment voulez-vous la comprendre parmis tous ces paradoxes? Mais comme dans tous els tomes: tout est bien qui finit bien. Bella est sauve, Edward l'aime à en mourir, Jacob est déçu (mais bon il ne fallait pas trop pousser) et la ville de Forks a été épargnée d'une vague de violence. C'est ça aussi la magie de cette saga: cette petite bourgade héberge des créatures fantastiques sans le savoir, et celles-ci la protèges des dangers extérieurs mieux que la police ne pourrait le faire; que demander de plus!

Petite note finale, l'épilogue est vraiment atypique; en effet pour une fois que l'on a l'occasion d'entrer dans la tête de Jacob, nous trouvons celui-ci noir et lugubre, empli de tristesse et de rancoeur. Mais nous assistons de "l'intérieur" a sa transformation, à son ressenti... voilà un point positif sur le loup-garou!

Pour conclure, ce fut un tome décisif puisque pas mal de changeent se sont opérés, cela reste néanmoins un tome que j'apprécie moyennement à cause des divers comportements des protagonistes qui ne savent sur quel pied danser et/ou prennent des décisions totalement à l'opposé de leurs convictions premières.

Ma note:  note_3

L'avis de Sookies

Une lecture de plus pour mes 2 challenges en cours: BM2 et fangsaddict2j


 

L'appel du sang: La seconde vie de Bree Tanner 

 twilight bonus

 

Résumé: 

Ce nouveau roman raconte l'histoire de Bree Tanner, une vampire de 15 ans transformée par Victoria (l’une des ennemies des Cullen, la famille d’Edward) en même temps qu'une vingtaine d'autres adolescents, pour former une armée de vampires qui combattrait les Cullen.Le roman se focalisera sur les trois mois qui se déroulent entre sa transformation en vampire et le combat final à la fin d'Hésitationà l'issue duquel elle meurt, tuée par les Volturi. Nouveau-née torturée par sa transformation et la soif de sang qu'elle ne contrôle pas, elle est l'alter-ego de Bella et lui renvoie l'image de ce qu'elle serait si elle allait jusqu'au bout de sa décision de se transformer pour rester toute sa vie avec Edward.

 

 

 

Mon avis (pour la relecture de la saga entre grumelles): 

logo LC twilight mini 

Je gardais en souvenir de ce "spin-off" une impression assez bonne mais sans plus. Eh bien rien n'a changé ^^. 

Dans ce livre nous découvrons la "face caché" des nouveaux-nés, ce que Bella ignore et que Edward tente d'édulcorer. Nous entrons dans un monde sombre, clandestin, plein de mensonges et de violence gratuite. 

Bree est une jeune vampire qui fut transformée alors qu'elle n'était qu'une ado; elle essaye de s'effacer le plus possible de son groupe pour ne pas se faire remarquer et par là même, déchiqueter par ses congénères lors d'une rixe. Au premier abord je la trouve assez banale, timide voire inintéressante; l'impression que -malgré sa nouvelle nature- elle reste une ado mal dans sa peau, en marge de la société. Un gros cliché en somme! Mais sa rencontre avec Diego va vraiment accélérer l'histoire; nous découvrons que les relations entre vampires nouveaux-nés n'est pas aussi idyllique et fraternelle que celle qu'entretiennent les Cullen, bien au contraire. Telle une meute sauvage, ils ne peuvent pas compter sur leurs semblables puisque la soif de sang est plus forte que tout et leurs instincts sont aussi primitifs que des enfants dans une crèche. Mais certains d'entre aux, tel Diego, sont plus enclins à la sympathie, à l'entraide avec ceux qui en valent la peine. Et la petite "relation" qui se tisse entre Bree et lui dans la caverne nous montre leur ignorance du monde dans lequel ils sont tombés; ensemble, leurs capacités de réflexion sont plus aisées et ils arrivent à déduire que Riley et leur "Créatrice" manigancent un mauvais plan dont ils sont les pions. Malheureusement, à qui d'autre faire confiance, comment se confier à leur chef sans éveiller les soupçons et surtout... quelle sera sa réaction? 

Comme je vous l'avais dit, le monde d'une "meute" de nouveaux-nés est brutal, régit par leurs insctincts. Bree ne fait pas exception, elle garde seulement assez de jugeotte pour rester dans l'ombre et être dans le "droit chemin" sur lequel leur chef veut les mener. Cet aspect de l'univers vampirique est intéressant dans le sens où Stephenie Meyer ne l'avait pas abordé dans la saga, "c'est à travers ses prunelles rouges que je nous ai observés", elle a exploré ici le "côté sombre" des vampires, leur vraie nature: sanguinaire, violente et chasseresse! Mais j'ai tout de même trouvé Bree plus "soft" que ses congénères, plus retirée... certes c'est son instinct de survie qui la fait agir ainsi mais elle est bien sage pour une "nouvelle-née". 

L'écriture de l'auteur est toujours aussi aisée à lire, fluide et simple, dommage qu'elle soit également toujours édulcorée, censurée on dirait. Certes c'est de la jeunesse, mais par moment un peu trop, même le langage est très "soft" comparé à d'autres saga. Cela ne change pas du reste de ses livres mais jaurais aimé plus de détails sanglants, de violence ect. Mais Meyer restera Meyer. 

Je ne dis pas que je n'ai rien aimé! C'est juste que je m'attendais à mieux. Points positifs: la "rencontre" Bree/Bella est assez attrayante; voir les ressentis de l'autre côté du miroir, les intentions de la jeune vampire, comment perçoit-elle la famille Cullen... C'est un face à face qui apporte quelques éclaircissements mais qui passe trop rapidement à mon goût. Le personnage de Fred mérite également le détour; un nouveau vampire "surdoué", son don est vraiment étonnant, comme quoi ils sont aussi divers que variés. Un peu dommage qu'il ne parle quasiment pas et qu'il disparaît ainsi... 

En bref, ce livre est intéressant car nous découvrons la vie "cachée" des vampires, les "méchants" aux yeux rouges, la probable future vie de Bella... Bien qu'il apporte quelques réponses à cette vie si différendte de celle des Cullen, je trouve que l'histoire n'est pas indispensable, un roman informatif mais pas essentiel.

 

Ma note:    note 2

L'avis de Sookies.